L’évaporation naturelle pourrait être une source d’énergie renouvelable au potentiel aussi élevé que le solaire ou l’éolien, selon une étude américaine publiée dans la revue Nature.

Sourced through Scoop.it from: www.konbini.com