Selon une équipe de chercheurs internationaux, les hausses des températures ont sans doute commencé voici près de deux siècles. Il est donc possible que l’ampleur et la rapidité du réchauffement climatique anthropique aient été sous-estimées.

Sourced through Scoop.it from: www.slate.fr