Quelques jours seulement après le vote des Britanniques en faveur de la sortie de l’Union européenne, le Brexit a fait irruption dans le Business and Climate Summit, qui se tenait à Londres ces deux derniers jours. Alors que plusieurs experts s’inquiètent de ses effets sur la politique climatique et environnementale du Royaume-Uni, le message délivré à la fois par la Secrétaire d’État à l’Énergie et au changement climatique britannique, Amber Rudd, et la Secrétaire exécutive de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques, Christiana Figueres, est clair : le Brexit n’aura pas d’impact sur les engagements pris.

Sourced through Scoop.it from: www.novethic.fr