Cette perte de 10 % depuis le début des années 1990 risque de se répercuter sur la biodiversité et la régulation du climat.

Sourced through Scoop.it from: abonnes.lemonde.fr