L’augmentation des températures est responsable de la perte cumulée de 40 000 kilomètres carrés de surfaces forestières dans le pays depuis 1984.

Sourced through Scoop.it from: abonnes.lemonde.fr