Après avoir démontré en 2015 qu’un mix électrique “100% renouvelable” en 2050 était possible pour un coût comparable à celui d’un mix conservant 50% de nucléaire, l’Ademe a cette fois évalué les impacts macro-économiques d’un tel scénario dans une étude publiée le 30 juin. Il apparaît qu’un déploiement massif des énergies renouvelables dans l’Hexagone aurait un impact positif sur la croissance, l’emploi, mais aussi le pouvoir d’achat des ménages.

Sourced through Scoop.it from: www.novethic.fr