Depuis fin juillet, 90 personnes, dont une cinquantaine d’enfants, ont été hospitalisées en urgence en raison d’une épidémie d’anthrax. Un garçon de 12 a succombé à la forme intestinale. 

Sourced through Scoop.it from: www.pourquoidocteur.fr